L’ONU ne peut être vassalisée !


L’ONU ne peut être vassalisée !

La Fédération Française Pour l’UNESCOdénonce :

Dans lePréambule de la Charte des Nations Unies, « Nous, peuples des NationsUnies » affirmons notre résolution :

« à proclamer à nouveau notre foidans les droits fondamentaux de l’homme, dans la dignité et la valeur de la  personne humaine, dans l’égalité de droitsdes hommes et des femmes, ainsi que des nations, grandes et petites »

Depuis soixante ans, depuis que nos aînésont créé notre Fédération, nous n’avons cessé de militer pour promouvoir cettevolonté humaniste. Lucide quant aux difficultés de l’ONU pour mettre en œuvrecette magnifique ambition, nous n’avons jamais cessé de souligner la nécessité desoutenir l’action de l’Organisation et, plus particulièrement celle de l’UNESCOqui, à travers sciences, culture et éducation, œuvre à la réalisation de cettevision humaniste du monde.

En ce monde où les violences, les guerres,les injustices et les inégalités progressent et se multiplient, qu’en serait-ilsi l’ONU, en dépit de toutes ses limitations, venait à manquer ?

Aussi continuerons-nous à affirmer cetteconviction qu’il faut, à l’échelle du monde, une transcendance supranationale capablede s’imposer par-dessus les intérêts particuliers et égoïstes des Etats. L’ONU,seule, porte cette transcendance.

Aussi l’ONU doit-elle être défendue, ycompris contre elle-même, quand elle cède à la lâcheté, à la complaisance etqu’elle se plie, en vile courtisane, aux désirs d’une puissance, l’ArabieSaoudite, convaincue qu’une dignité, sur la scène internationale, puisse s’acheteravec quelques milliards de pétrodollars.

A l’aube du 21e siècle, les princes du pétrole décapitent et crucifient, comme aux heures les plus barbares de l’humanité, au seul prétexte, dans le cas présent, qu’un jeune homme se serait montré critique à l’égard du monarque absolu. Et voici que l’ONU, amnésique aux résolutions des peuples des nations unies, tournant le dos au devoir impérieux de défendre les droits de l’homme, dont le respect de la vie humaine est le plus sacré, confie la présidence du Groupe consultatif de son Conseil des Droits de l’homme à l’Arabie Saoudite !

Cela est indigne et nous nous indignons en conséquence, et, au nom de notre attachement à l’Organisation internationale, nous dénonçons cette lâcheté, cette honteuse complaisance qui agenouille les idéaux les plus nobles aux pieds de l’argent roi, aussi brutal et inhumain soit son règne.  

Yves LOPEZ

Président de la FFPU

Updated on Oct 22, 2015 by Fédération Française Pour l’UNESCO (Version 4)


Attachments (3)

ONU.png – on Oct 22, 2015 by Fédération Française Pour l’UNESCO (Version 1)
IMG_20151015_211556.jpg – on Oct 22, 2015 by Fédération Française Pour l’UNESCO (Version 1)
onu_logo2-5462da5e_site_icon.png – on Oct 12, 2015 by Fédération Française Pour l’UNESCO (Version 1)