« L’eau », titre d’Aimé Nouma et Laurent Travert

En ces temps où les sécheresses et canicules s’intensifient, voici un texte qui fait sens !

Aimé NOUMA est un poète-slameur parisien qu’on ne presente plus, et qui nous avait déjà proposé une version poétisée et musicalisée du Préambule de l’Acte Constitutif de l’Unesco nous présente cette fois un poème clair et limpide sur le thème de l’EAU. Sa voix, servie de nouveau par la musique du compositeur Laurent TRAVERT, nous guide dans une profonde méditation sur cet élément naturel omniprésent en nous et autour de nous. Dès les premiers vers le ton est lancé.

Aimé Nouma se dit du signe du Cancer, qui est un « signe d’eau ». « Je suis très sensible à cet élément. » L’idée d‘écrire ce poème-message lui est venu en ce promenant au bord d’un lac, quand soudain son humeur s’est assombrie à la vue de bouteilles (verres et plastiques) flottant dans l’eau. Il dit : En définitive, altérer cet élément naturel et fondamental pour nous revient à nous nuire nous-mêmes .

Un titre enrichissant, à retrouver juste ici !