Retour en images sur le vernissage de l’exposition « Yémen, l’hydre de la guerre a plusieurs visages : les hommes et l’environnement » de Quentin Müller.

Le 3 mai 2022, à l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse et s’inscrivant cette année au sein du cycle écologique de la FFCU traitant de la thématique des réfugié.e.s climatiques, nous avons accueilli le vernissage de l’exposition photographique « Yémen, l’hydre de la guerre a plusieurs visages : les hommes et l’environnement » de Quentin Müller.

Le vernissage, qui a rassemblé une soixantaine de visiteurs, a été l’occasion de découvrir les 16 photographies, produit du travail du journaliste au Yémen. L’occasion également pour toutes et tous d’assister à une conférence portée par Quentin Müller ainsi que deux Yéménites qui l’ont accompagné dans son travail sur le terrain : Musahi Buhabieh qui a été son traducteur et le journaliste Ammar Al-Naggar. La conférence a été l’opportunité pour Quentin Mülller de raconter l’histoire derrière ses photos et pour les deux intervenants Yéménites présents de témoigner de la situation qu’ils ont connu. La conférence a aussi permis aux personnes présentes dans la salle d’échanger entre elles sur les thématiques de l’exposition et de partager leur ressenti.

Quentin Mülller explique dans l’image suivante les origines de cette exposition et son expérience de photo journaliste au Yémen : 

Jusqu’au 28 juin 2022, nous vous invitons à venir découvrir cette exposition du lundi au jeudi de 10h à 18h dans notre Espace Cultur’ailes, 35 rue du Colonel Rozanoff, 75012, Paris !