Rêve à perte de vue : dossier de mécénat

La FFCU soutient le projet de l’association Rêve à Perte de Vue.
Ce projet, c’est celui d’un équipage de course au large à la voile – dont certains membres présentent une déficience visuelle – animé par Joël Paris, skippeur malvoyant et fédérateur du projet.

Leur objectifs ? Réaliser l’exploit de s’aligner pour la route du Rhum. Un projet porteur de sens promouvant le dépassement de soi. L’objectif est d’utiliser la mer et la course au large pour casser les préjugés et montrer par l’exemple que cela est possible. C’est aussi d’avoir une démarche de valorisation de la différence : elle est aussi un facteur de performance et d’innovation.
Ce qui se passe à bord d’un bateau est transférable à terre en entreprises.

La course au large est le seul sport où un équipage amateur peut courir aux cotés de professionnels.

Pour ce projet, Rêve à Perte de Vue fait appel au mécénat. Pourquoi? Cela permettrai aux entreprises de se donner de la visibilité. Il s’agit également d’associer l’entreprise à un projet unique, et à la Fédération des Clubs UNESCO, association qui promeut des valeurs universelles de paix et d’éducation, puis de sensibiliser vos équipes pour changer les comportements sur la diversité et aller vers l’inclusion. Le mécénat est un dispositif qui donne droit à une réduction fiscale sur le montant de ses impôts sur les sociétés ou sur vos impôts sur le revenu : 60 % pour une entreprise, 66 % pour une personne physique.

L’aide de la part des entreprise peut prendre plusieurs formes : financier, en nature (don de produits ou des prestations) , matériels ou de compétences.

C’est un choix pris par Rêve à perte de vue que de faire appel au mécénat.

Pour plus d’informations voici le lien de la maquette: https://drive.google.com/file/d/1VjS3NPfkoYh4x1YEBDwGg42IODfJiXn_/view?usp=sharing